Bienvenue à Tata Steel Minerals Canada Limitée

Tata Steel Minerals Canada Limited (TSMC) est une coentreprise créée en octobre 2010 par Tata Steel Ltd et New Millennium Iron Corp (TSX: NML). Tata Steel détient 94% des parts de la Compagnie et NML est propriétaire de la Société à hauteur de 6%. TSMC fait partie du Groupe Tata Steel d'entreprises qui est une multinationale qui apparaît sur la liste du prestigieux magazine Fortune 500 et est parmi plus grands producteurs d'acier dans le monde. Le Groupe Tata Steel emploie plus de 80,000 personnes à travers le monde réparties sur les cinq continents. TSMC est le développement des gisements de minerai de fer au Québec et Terre-Neuve-et-Labrador au Canada.

TSMC est actuellement engagée dans deux activités principales:

Projet Direct-Shipping Ore (DSO) (Projet de minerai de fer à enfournement direct)

TSMC poursuit le développement d’un projet de minerai de fer à enfournement direct (Projet DSO) qui implique l'exploitation minière, le concassage, le lavage, l’échantillonnage et l'expédition de fines de minerai et des boulette de fer aux aciéries européennes de Tata Steel.

Le Projet Taconite

TSMC est également impliquée avec New Millennium Iron Corp (TSX: NML) à entreprendre une étude de faisabilité des dépôts de minerai de fer LabMag et KéMag qui forment une partie des 150 km des gisements ferreux de la Fosse du Labrador dans le nord du Canada.

Nouvelles

1 Novembre 2016: TSMC ratifie le Partenariat Financier de C$ 175 millions avec le gouvernement du Québec, qui consiste en une prise de participation de C$125 millions et un prêt de C$50 millions. En conséquence, avec Tata Steel (77,68%) et NML (4,32%), le gouvernement du Québec, sous l'égide de Ressources Québec, détient 18% des actions de la compagnie minière TSMC.

Le 4 octobre 2016: Le chargement du 1er navire de TSMC sur Pointe-Noire commence à partir des installations portuaires récemment acquises par le Gouvernement du Québec.

31 août 2016: TSMC a signé une Entente Protocolaire avec la Commission de développement des ressources humaines des premières nations du Québec (CDRHPNQ) pour mettre en œuvre un programme de formation visant l’inclusion en emploi et conçu spécifiquement pour les peuples autochtones afin de répondre aux exigences de l’industrie minière sous l’égide du programme de L’Essentiel des Mines, élaboré par l’Assemblée des Premières Nations (APN) et le Conseil des ressources humaines de l’industrie minière (Conseil RHiM).

26 Juillet 2016:

TSMC est fière d'annoncer qu'elle a reçu une contribution financière de 175 millions de $ C par le Gouvernement du Québec pour soutenir le développement de son projet DSO. La contribution financière comprend une prise de participation de 125 millions $ C par le biais de son Fonds Capital Mines Hydrocarbures, une initiative qui soutient les activités d'exploitation minière dans le Nord du Québec, et un prêt de 50 millions $ C par Investissement Québec.

25 Juillet 2016: TSMC est devenue la première compagnie d'exploitation minière dans la région à utiliser le Chemin de fer Arnaud pour transporter son minerai jusqu’à Pointe Noire et de là pour son expédition outre-mer sous l'égide de la Société du Plan Nord.

5 avril 2016: TSMC a le plaisir d’annoncer qu’elle a reçu le prix John T. Ryan décerné aux mines « sélectes » pour l’est canadien. Le prix John T. Ryan a été établi en 1941 par la Mine Safety Appliances Canada Limited à la mémoire de son fondateur. Les trophées sont remis par le Conseil de l’Institut canadien des mines (ICM) à la société minière ayant connu le plus faible taux d’accidents pendant l’année précédente pour une période de travail de 200 000 heures dans tout le Canada. Les récipiendaires des prix sont sélectionnés par le comité du prix John T. Ryan, composé d’inspecteurs chevronnés des mines et de représentants expérimentés d’associations minières des provinces et des territoires. Cette année, le prix de l’Est du Canada pour les mines sélectes sera remis à TSMC le 2 mai à Vancouver (Colombie Britanique), au cours de la conférence annuelle de l’ICM

20 janvier 2016: Dans le cadre du Forum économique mondial de Davos , un accord de principe a été entériné entre Tata Steel Global Holdings Minerals et le gouvernement du Québec. L’accord prévoit l’engagement du Québec à prendre une décision d’ici le 31 mars 2016 quant à une opportunité de prendre une prise de participation du gouvernment dans le projet de Tata Steel Minerals Canada. Les parties ont également convenu de coopérer dans la création de conditions favorables dans les activités de transport de minerai de fer de la Jonction Arnaud au quai multi-usagers de Pointe-Noire, Sept -Iles